C'est à Fernand Dehousse que l'on doit la création d'un Institut d'Etudes Juridiques Européennes au sein de la Faculté de droit, dès le début des années 60. La désignation successive de cinq professeurs de l'Université de Liège (P. Pescatore, R. Joliet, M. Wathelet, F. Dehousse et S. Van Raepenbusch) comme juges à la Cour de justice des Communautés européennes montre la permanence de sa vocation européenne.

L'IEJE dispose d'une équipe d'assistants et de chercheurs qui viennent d'horizons différents, mais que rassemble le goût pour la recherche dans le domaine du droit communautaire. Plusieurs de ces chercheurs sont d'anciens étudiants du DEA organisé par l'IEJE.

Ces dernières années, le dynamisme de l'Institut s'est traduit par l'organisation de plusieurs conférences internationales portant sur le droit communautaire, le droit de la concurrence ou le droit de l'OMC.

L'IEJE entretient des relations privilégiées avec de nombreux instituts de recherches étrangers. Au cours de ces dernières années, des activités conjointes ont notamment été entreprises avec le Center for Environmental Law and Policy de l'Université de Yale (Etats-Unis), ainsi que les instituts d'études européennes de la Pontificia Universidad Catolica del Perù et de l'Université de Pékin (Chine). 

L'IEJE prend une part active dans les échanges Socrates, organisés sous l'égide de la Faculté de Droit. 

L'IEJE héberge également un Centre de Documentation Européenne (CDE). Il s'agit d'une bibliothèque agrée par la Commission européenne (Service Direction Générale de l'éducation et de la culture). Il dispose ainsi d'un accès privilégié aux bases de données communautaires (CELEX, SCAD, ECLAS, etc?).